Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos Blog Koronin

Vous êtes dans le Blog des Koronin 2014, culture du dessin, de la peinture, & notre galerie d'Art contemporain en ligne. 

Ce Blog n’est pas un forum mais un espace privé de courtoisie qui vous renseigne de manière transparente sur nos activités professionnelles. Vos interventions engagent votre responsabilité. Vos commentaires sont modérés.Les photographies & vidéos présentées dans ce Blog respectent l’article 226-1 du code pénal français.

Toutes les photos & images présentes dans ce blog sont réglementées par la propriété intellectuelle - droits d'auteurs, par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle, articles L.121-1, L.122-1.).

©Les Koronin

Joindre Les Koronin

Les Koronin : tél & SMS (numéro non surtaxé) : 00.33.(0)6.74.04.76.82 - du lundi au vendredi de 9h à 18h (exceptés jours fériés). Ou en cliquant sur ce lien.

Publié par Les Koronin

La page d'accueil

La page d'accueil

C’est donc aujourd’hui, samedi 04 avril 2015 qu’ouvre notre Galerie en Ligne Art Contemporain Les Koronin. Six artistes font l’ouverture :

Nous étions quasiment tous en ligne par nos pages facebook à l’instant de l’ouverture, à 12h. le téléphone (Natel, pour Artémis) aura beaucoup sonné, nous avons fêté le début de cette grande aventure entre chez nous, le MacDo (pour Christelle), la pluie d’Estavayer Le Lac pour Artémis, un bon moment de jardinage pour Marie-Isabelle… & de menues corrections de dernière minute dans les pages pour moi. Mais toute l’équipe était là, à l’instant précis, un verre d’espoir en main.

L’annonce est passée dans les pages Facebook, dans les pages de nos divers blogs, nous espérons que nos adhérents reprendront cette information dans leurs propres pages.

Artémis Irenäus me signale qu’un nouvel adhérent va nous rejoindre, M. Jean-Yann Mokodopo, que nous connaissons tous bien, de part son œuvre déjà exposée dans une galerie parisienne que par sa gentillesse, & son talent pour aider ses amis à réussir leurs expositions. Un homme de valeur intellectuelle, donc.

Je me réjouis de vois notre galerie en ligne art contemporain enfin ouvrir. Ce furent deux mois d’intense programmation, d’apprentissage dans la création d’une telle activité. Les entreprises que nous contactions pour le transport des oeuvres se sont montrées très réactives à nos interrogations, la sélection fut difficile ! Je tiens aussi à remercier Mme Ieci Spada – France/Brésil – pour ses chaleureux encouragements, son assidu suivi de notre progression & son envie de poursuivre avec nous.

Très cordialement à toutes & tous,

Philippe Morin

Commenter cet article

Archibald 20/04/2015 09:48

Le nombre fait la qualité. L'offre multiple fait la qualité. La disparité fait l'éclectisme. C'est une définition de l'Art l'ignorez-vous ? Le choix pousse au désir. Les galeries pléthorique (comme vous les appelez) possèdent une situation organisée où le visiteur est lui-même engagé. Il y choisi. Votre galerie ne propose pas grand chose. Bien à vous.

Les Koronin 06/05/2015 18:50

Merci, Artémis.

Artémis Irenäus de (von) Baste 06/05/2015 16:40

Je sors de l’ENSBA. J’étais invitée au salon des Indépendants (Art en capital) depuis 2011. J’y rencontrais des démarcheurs appartenant (ou faisant la promotion) de ces galeries. Des artistes me mettaient en garde. Je suivais Isabelle Morin (exposante dans notre galerie en ligne Les Koronin) chez un galeriste dit « réputé » qui lui proposait un abonnement pour exposer un an chez lui (13 Rue de Thorigny, Paris). Ce galeriste la recevait puis oubliait son existence trois jours plus tard pendant un vernissage commun.
Lamentable….

Ces galeries promettent:

• un référencement génial sur Internet.

• des contacts de mécènes et de visiteurs par centaines. Quand ce n’est pas par milliers.

• Un suivi unique.

Sauf que le soir du vernissage il n’y a que :

• Les copains et les familles des exposants.

• Un catalogue de l’expo vendu aux artistes.

• Un cocktail fait de cacahuètes et de jus de fruits 1er prix.

C’est pareil pour la majorité des galeries en ligne :

• Une promesse d’un référencement dernier cri haut de gamme.... le meilleur!!!

• Des promesses de contacts avec des mécènes et des amateurs d'Art par centaines. Quand ce n’est pas par dizaines de milliers. Jusqu’en Chine ou au Qatar....

• Une promesse de regard accru de la part de Stars du Show bizz.

• Des propositions de salons à Londres, Madrid, Taiwan, St Petersburg…. Tous payants en supplément bien sûr....

Mais on a :

• Des interlocuteurs injoignables quand on souhaite des explications suite à un problème.

• Des données personnelles revendues malgré la clause Informatique et Liberté (je reçois des propositions de voyages ou de matos pour artistes, de la pub pour la Maison des Artistes – désolée je vis en Suisse!!! – des tas de propositions de galeries annexes ou connexes selon leurs relations entre elles.)

• Des propositions financières pour me réferencer mieux (sinon on ne me trouverait pas à ce qu’on me dit).

J’ai rejoins Philippe et Isabelle pour créer notre galerie en ligne Les Koronin. Une idée commune. J’aide à entretenir le site Internet. J’en suis fière!!!

Bien à vous.

Artémis Irenäus von Baste (d’Estavayer Le Lac, Suisse)

Les Koronin 06/05/2015 10:59

La galerie en ligne art contemporain les Koronin fait un choix : celui de voir ses adhérents aisément lisibles dans son site. C’est une décision prise par expérience face à de trio nombreuses galeries, y compris avec locaux, dans lesquelles s’engrangent les contrats alléchants, les belles promesses, mais où la place sur les cimaises ne peut s’allonger.

J’ai côtoyé des galeries dans lesquelles l’on trouve du sol au plafond de l’abstrait en passant par le paysage naïf jusqu’à la photographie traitée via l'infographie. J’avais tenté ma chance dans des galeries en ligne où , dans votre encart (appelé « page »), le nombre de mots est compté, le moindre changement payant, l’apparition en page d’accueil assez onéreux pour une durée limitée & le repérage de l’artiste modulé par un moteur de recherche interne, laissant à croire qu’il faut connaître son nom pour parvenir à le dégoter parmi les 14 000 adhérents.

De mes amis(es), ayant également tentés leurs chances dans ce types de galeries en ligne ou physiques, ont plutôt préférés monter ce nouveau concept avec moi. J’en suis honoré.

PhM

albert 03/05/2015 16:38

Bonjour,
Ce n'est pas en mélangeant des vins de toutes origines et en grande quantité que l'on obtient un grand cru. C'est souvent dans les petits terroirs et chez les artisans vignerons que l'on trouve les meilleures qualités.

Les Koronin 20/04/2015 10:38

Bonjour, Archibald.

La galerie en ligne Art contemporain les Koronin est créée non par des commerciaux – dont le but est par trop souvent d’engranger un maximum de choses dans un minimum de place, je veux ma triste expérience de nombreuses galeries traditionnelles, ou de salons parisiens – mais par des artistes.

Notre but est bien plutôt que chaque exposant soit immédiatement visible dans le menu principal. Ce choix, que je fais, est suffisamment rare chez les autres galeries en ligne pour ouvrir une nouvelle façon de proposer des œuvres d’Art, plus lisible. La lisibilité d’un artiste est qualitative, quand la profusion d’artistes & d’oeuvres m’apparaît quantitative.

La prochaine fois que vous m’adressez une formule de politesse en fin de message, faites en sorte qu’elle soit sincère.

Thotor 07/04/2015 09:08

Bonne chance à cette nouvelle activité qui se base sur un concept plus noble que la simple présentation en ligne de milliers de toiles sans espoir d'être vues ou reconnues.

Les Koronin 28/04/2015 14:50

Pour être tout à fait franc (honnête) avec vous, je ne parviens pas à m’habituer à cette mode consistant à mépriser le travail d’autrui tout en concluant par un « cordialement ». Dès lors, l’agressivité ne se trouve t’elle pas du côté de celui qui use de cette méthode plutôt que de celui qui la subie ?

Par votre énervement, lisible, audible – tout le monde peut le constater – vous donnez crédit à ma réflexion. Je vous en remercie.
Un dernier point, si vous me le permettez : la galerie vient de réussir ses deux premières ventes concernant notre chère exposante Artémis Irenäus von Baste. Deux dessins vendus, direction un collectionneur Genevois.

Si vous nous jugez inaudibles en France, les Suisses nous trouvent.

A vous lire (en toute sincérité).

PhM

Archibald 27/04/2015 15:41

Votre fin de message dénote une agressivité sans pareil ! Nous ne nous connaissons pas. Alors ayez la bonté de gardez votre morale pour vous. Votre galerie est inadéquate. Inaudible. personne n'y comprend rien. Vous devriez vous adjoindre un commercial qui vous apprenne le métier. ça vaudrait mieux.
Merci de m'exempter de vous saluer.

Les Koronin 07/04/2015 16:37

Merci. Nous détestons les pages de galeries dans lesquelles les artistes se perdent parmi des centaines.