Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos Blog Koronin

Vous êtes dans le Blog des Koronin 2014, culture du dessin, de la peinture, & notre galerie d'Art contemporain en ligne. 

Ce Blog n’est pas un forum mais un espace privé de courtoisie qui vous renseigne de manière transparente sur nos activités professionnelles. Vos interventions engagent votre responsabilité. Vos commentaires sont modérés.Les photographies & vidéos présentées dans ce Blog respectent l’article 226-1 du code pénal français.

Toutes les photos & images présentes dans ce blog sont réglementées par la propriété intellectuelle - droits d'auteurs, par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle, articles L.121-1, L.122-1.).

©Les Koronin

Joindre Les Koronin

Les Koronin : tél & SMS (numéro non surtaxé) : 00.33.(0)6.74.04.76.82 - du lundi au vendredi de 9h à 18h (exceptés jours fériés). Ou en cliquant sur ce lien.

Publié par Les Koronin

L'artisanat textile traditionnel en Suisse

Articles disponibles en allemand et anglais dans le site de la galerie en ligne, rubrique blog

Rubans de soie et tissage de rubans

Dans le nord-ouest de la Suisse, le tissage de rubans était une industrie importante. On trouve aujourd’hui encore des fabriques de tissage dans les cantons d’Argovie et de Soleure. Dans les deux demi-cantons de Bâle, cette industrie avait déjà presque complètement disparu dans les années 1920 ; en 1988, la dernière fileuse de soie à domicile a rangé son métier, et la dernière fabrique a fermé ses portes en 2004. Le tissage de rubans de soie a été introduit dans la région bâloise au 16e siècle par des réfugiés protestants italiens et français. En 1670, le Conseil de Bâle autorise pour la première fois les métiers à navettes multiples ce qui permet une industrialisation précoce de la région. Les Bâlois fabriquent à domicile des rubans de soie sur ce type de métier ; ils sont organisés en « Verlagssystem » (manufacture dispersée) et travaillent pour un entrepreneur de Bâle. Les premières fabriques n’apparaissent qu’au 19e siècle, d’abord en ville puis à la campagne. Au 20e siècle les habitants de Bâle-Campagne tentent de lutter contre le déclin du tissage en utilisant des métiers électriques. 35 communes de Bâle-Campagne étaient déjà reliées au réseau électrique en 1904. A Bâle-Campagne on se souvient aujourd’hui du travail à domicile qui a certes permis d’augmenter les revenus, mais a aussi mis en évidence les rapports de pouvoir entre le capital urbain et le travail à la campagne. En ville par contre, l’industrie du tissage des rubans de soie est représentée par les maisons des anciens entrepreneurs et elle sait que le développement industriel actuel n'aurait pas pu avoir lieu sans elle.

Costumes folkloriques

Les costumes folkloriques donnent un bel aperçu de l'histoire textile : on y entrevoit d'anciennes tendances de la mode , que ce soit dans la coupe, les matières, les ornements ou les accessoires. Les costumes folkloriques ont vu le jour au 18e siècle en tant qu'expression de la conscience grandissante du régionalisme et de l'esprit de corps. En Suisse on distingue non seulement des costumes différents de canton en canton ; régionalement, les costumes des femmes sont souvent différents dans le même canton. Il existe même presque partout des costumes de fête- et des costumes de tous les jours. De nos jours, on peut surtout admirer ces costumes lors de fêtes et de cortèges traditionnels. Le costume noir bernois par exemple, avec ses riches atours argentés ainsi que le costume engadinois en laine rouge en sont les grands représentants. Dans le canton de Zurich, le costume du Wehntal avec son éclatant tablier bleu et celui de Knonau sont les plus répandus. Le costume bernois composé du fameux gilet en velours brodé noir à manches courtes ainsi que celui des armaillis appenzellois avec sa culotte jaune et la cuillère argentée à l'oreille ou la chemise brodée bleue de Suisse centrale sont parmi les plus célèbres des costumes d'hommes. La Fédération nationale des costumes suisses (FNCS) présente une vue d'ensemble des différents costumes. Cette fédération a été créée en 1926. Elle rassemble aujourd'hui quelque 18400 membres répartis dans 700 groupes organisés en 26 associations cantonales. La FNCS est une association faîtière qui est représentée dans les quatre régions linguistiques et culturelles de Suisse. Elle organise tous les douze ans une fête nationale du costume folklorique. Lors de la Fête fédérale des costumes suisses de 2010, quelque 8000 personnes en costumes de toutes les régions se sont rencontrées à Schwyz régalant plus de 75000 visiteuses et visiteurs avec leur spectacle haut en couleur !!!

A suivre...

Nous remercions Suisse Tourisme - MySwitzerland.com.

Artemis Irenäus.

_________________________

Visitez les pages de nos artistes.
Besuchen Sei die Seitenunserer anderen Künstler.

Vendez vos oeurves ! / Leben Sie von Ihrer Kunst !!
_________________________

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste
Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.
Formulaire de contact.
Contactez-nous aussi via notre page Facebook !

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.
Kontaktformular
Kontaktieren Sie uns auf Facebook ! (Französische Sprache)

Galerie en ligne art contemporain les Koronin.
Online Galerie für Modern Kunst Les koronin.

Commenter cet article