Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos Blog Koronin

Vous êtes dans le Blog des Koronin 2014, culture du dessin, de la peinture, & notre galerie d'Art contemporain en ligne. 

Ce Blog n’est pas un forum mais un espace privé de courtoisie qui vous renseigne de manière transparente sur nos activités professionnelles. Vos interventions engagent votre responsabilité. Vos commentaires sont modérés.Les photographies & vidéos présentées dans ce Blog respectent l’article 226-1 du code pénal français.

Toutes les photos & images présentes dans ce blog sont réglementées par la propriété intellectuelle - droits d'auteurs, par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle, articles L.121-1, L.122-1.).

©Les Koronin

Joindre Les Koronin

Les Koronin : tél & SMS (numéro non surtaxé) : 00.33.(0)6.74.04.76.82 - du lundi au vendredi de 9h à 18h (exceptés jours fériés). Ou en cliquant sur ce lien.

Publié par koronin

 

J’interromps un court laps de temps les articles sur les livrets étudiants ensad ensba concours d’entrée 2013. L’actualité de votre prépa art s’emballe avec le workshop de l’ensba (école nationale supérieure des beaux-arts de Paris), il ne faut pas en manquer une miette ! Merci à Jean-Yann de m’avoir transmis le rapport qui suit, que je découpe en trois articles faute de place , agrémenté de nouvelles photos made in ENSBA !

 

Je vous joins les liens pour participation car, contrairement à ses concurrents (d’ailleurs étrangement absents de ce type de manifestations de l’ensba si l'on en croit le rapport officiel édité par l'ensba), votre prépa art ne garde jamais une info importante pour ses seuls étudiants !  

 

 Critical Workshop

Energie : Oui ! Qualité : Non !

Compte rendu de l’artiste (Thomas Hirschhorn)

Session 9-10 janvier 2013

 

« Il y avait 30 participants le premier matin de la 3ème session. Les participants venaient de l’Ensba, d’une école de préparation pour les beaux-arts, de l’université Paris 1, de l’université Paris 8, de l’école des beaux-arts de Cergy Pontoise, il y avait des artistes "autonomes", il y avait un groupe de 4 participants de la Rietveld Academie d’Amsterdam et il y avait 4 participants (avec leurs accompagnateurs) de l’Esat Paris (établissement de service et d’aide par le travail).

 ensba-koronin-work13.jpg


Le nombre de participants permettait donc un temps de présentation et de jugement par participant de 25 minutes, ce qui est assez court et nous obligeait à être rapide dans le jugement et précis dans l’évocation de l’explication du jugement. Un temps suffisant si tout le monde est concentré et attentif, ce qui n’était pas toujours le cas. La grande diversité des participants et le fait qu’ils ne se connaissaient pas d’avance était un élément important pour les discussions animées et souvent contradictoires.

 

J’étais heureux de constater que grâce a des étudiants de la Rietveld Academie mais aussi grâce aux participants de l’Esat, notre vocabulaire et notre terminologie étaient large, ouverts et riches. Nous avons pu éviter les termes et notions trop souvent et trop facilement utilisés et répétés dans les écoles de beaux-arts. J’ai constaté que les jugements des quatre étudiants de la Rietveld Academie étaient souvent plus durs, et leurs explications plus claires que celles d’autres participants. Et les explications des jugements de la part des participants de l’Esat, comme : "Il y a de l’énergie dans ce travail parce que c’est magnifique !" ou : "Il n’y a pas d’énergie dans ce travail parce qu’il manque de couleurs !" sont des explications qui – au-delà de leur justesse et de leur simplicité - m’ont fait réfléchir, ‘nous’ ont fait réfléchir. Je pense que ces interventions ont contribué à l’idée que le jugement sur l’énergie peut être un jugement "non-exclusif", un jugement qui ne se laisse pas neutraliser par des mots et notions souvent trop vite appris et répétés sans une distance critique.

J’ai constaté qu’il y a encore une confusion par rapport au critère d’énergie que je propose, car ce critère est - avant tout - mon propre critère critique : un critère critique que je propose aux participants, mais que je conçois aussi comme un critère à remplacer par d’autres critères critiques de la part des intervenants. »


PhM

Commenter cet article

Aline 18/01/2013 17:48


Bonsoir, Cette participation à un 'critical workshop' me semble avoir été une prise de risque extrème. En effet les autres participants, selon le compte rendu de l'intervenant, venaient
d'universités donc avec une formation préalable.
Par contre vos étudiants ont débuté leurs études en art en septembre 2012.
C'est courageux ou téméraire de votre part car le risque que ces jeunes se fassent ridiculiser et se retournent contre vous n'était pas nul.
De plus qui oserait prendre le risque de les mettre ainsi en avant quelques 3 à 4 semaines avant le concours.
Mes félicitations pour avoir eu le courage, et vous êtes la seule école prépa à avoir été présente, et oser affronter cette épreuve.
Je souhaite sincèrement que les étudiants qui y ont participé aient une bonne chance de réussir leur concours.
Bonne continuation.

koronin 23/01/2013 16:49



Merci.


Ce workshop aura débouché sur un RDV avec le professeur Boisrond pour l’une de mes
étudiantes en prépa ensba. Un autre workshop avait lieu ce mercredi, il continue demain, deux autres de mes étudiantes y sont.


PhM



Houst 17/01/2013 15:02


Un workshop aux BA avec "les élèves d'un atelier prépa" ! Selon les photos, les commentaires, je pense qu'il doit s'agir de l'atelier koronin. Je ne pense pas que vous tentiez de vous attribuer
un succès ou une action, car cela serait trop gros et trop dangereux pour votre réputation. Etant donné les rumeurs négatives  ou diffamatoires et hoax divers qui ne vont pas manquer de
fleurir sur la toile permettez-moi de vous demander de confirmer que vos étudiants y participaient bien.


Bien à vous et bonne continuation.

koronin 18/01/2013 10:04



Bonjour,


Permettez-moi d’être franc, tel que j’ai la réputation de l’être, y compris devant
mes étudiants, en cours.


C’est dingue ça, quand même !  


·         Le rapport note que des étudiants d’une prépa aux beaux-arts sont présents,


·         Je publie les photos dans lesquelles l’on voit de mes étudiants (certaines de ces photos
viennent du rapport officiel de l’ensba, d’autres sortent directement de leurs archives personnelles qu’ils m’ont confiées,


·         Ces photos les montrent en pleine action !


Comment mieux encore vous confirmer la présence, l’action, de mes étudiants en
préparation du concours de l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris à ce workshop ?


En ces termes, la rumeur peut essayer n’importe quoi (comme souligner que l’on n’a
pas le code génétique des étudiants pour « comparaison », par exemple) ou que « ceci ne veut rien dire » sur la qualité de la prépa, ou un tas d’autres trucs que nous laissons
à la discrétion de l’imagination sans limites des personnes s’adonnant par plaisir à la médisance.


PhM



Celina 17/01/2013 13:55


Je souligne ce qui est écrit dans la déclaration de l'intervenant (et non du professeur) : "une école de préparation pour les beaux arts". Le nom de votre école n'est pas cité (ou
alors je lis mal, vous pourrez me corriger peut-être !).


Vous m'informez en quoi la présence (éventuelle) de vos étudiants à ce workshop est une actualité. Merci de me répondre. 

koronin 18/01/2013 09:39



Bonjour,
Célina.


 


Je vous ai déjà informée, ou vous voulez que je vous informe ?


 


La phrase de l’enseignant (présenté comme tel dans son propre rapport accessible
part http://www.koronin.com/atelier/actualite/prepa-ensba/) est bien : « Il y avait 30
participants le premier matin de la 3ème session. Les participants venaient de l’Ensba, d’une
école de préparation pour les beaux-arts, de l’université Paris 1, de l’université Paris 8, de l’école des beaux-arts de Cergy Pontoise…).


 


Rien à redire sur ce point. Ce en quoi je ne vois pas l’intérêt de votre critique,
sinon y déceler une tentative de réduire l’importance de cet événement à des fins que vous seule pourriez expliquer.


 


Décortiquons cette actualité pour la prépa art Koronin :


 


·         Une ancienne étudiante, mlle Hajar Fekak suivant des cours à l’ensba invite les étudiants de
l’actuelle promotion à la suivre  lors de ce workshop.


 


·         Trois des étudiants en prépa ensba s’y rendent sur deux jours. Vous avez leur photo ;
consultez les autres articles du blog, soyez un brin physionomiste & vous les reconnaîtrez très facilement.


 


·         Ils y confrontent leur travail effectué aussi en prépa aux regards critiques d’un
enseignant/intervenant, d’étudiants de l’ensba, de l’ensapc etc, toutes écoles recrutant d’abord sur un concours drastique.


 


·         Ce travail s’effectue à moins de trois semaines du concours d’entrée de l’ensba.


 


·         Ce workshop leur amène un regard complémentaire au nôtre, il renforce leur détermination &
participe à leur émancipation plastique.


 


 


 


PhM