Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos Blog Koronin

Vous êtes dans le Blog des Koronin 2014, culture du dessin, de la peinture, & notre galerie d'Art contemporain en ligne. 

Ce Blog n’est pas un forum mais un espace privé de courtoisie qui vous renseigne de manière transparente sur nos activités professionnelles. Vos interventions engagent votre responsabilité. Vos commentaires sont modérés.Les photographies & vidéos présentées dans ce Blog respectent l’article 226-1 du code pénal français.

Toutes les photos & images présentes dans ce blog sont réglementées par la propriété intellectuelle - droits d'auteurs, par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle, articles L.121-1, L.122-1.).

©Les Koronin

Joindre Les Koronin

Les Koronin : tél & SMS (numéro non surtaxé) : 00.33.(0)6.74.04.76.82 - du lundi au vendredi de 9h à 18h (exceptés jours fériés). Ou en cliquant sur ce lien.

Publié par koronin

koronin ensba cam289Mes articles sur « comment réussir les concours ensad ensba Gobelins » ayant apparemment eu un succès certain – si j’en juge par le nombre de visiteurs sur le Blog Koronin & le teneur des discussions lors des entretiens de recrutement, qui se sont également accrus, soit dit en passant – poursuivons par une petite série de débats concernant ce que serait aujourd’hui le jeune artiste méritant, qu’il utilise un pinceau, un burin, ses doigts, une souris ou une boîte à outils.

Il va de soi qu'il ne s'agit pas là d'une recette sur "comment avoir des trucs mécaniques pour réussir vos concours inp ensad ensba etc.". En art plastique, aucune recette ne saura jamais remplacer votre capacité  à vous adopter les enseignements & à en faire quelque chose de personnel.
Photo Koronin : acryliques sur papier kraft, prépa inp / ensba, par Camille.


                                                                          Ceci dit... allons-y !

 Etant admis qu’au-delà du message qu’elle apporte l’œuvre d’art  plastique relève du cerveau, de l’âme (sensibilité), qu’elle le fait au moyen de l’œil, du sensitif, du goût & de l’ouïe, qu’elle relève de la performance physique notamment lors de la peinture de grades tableaux, de l’acte sculpté ou de l’installation, le bon candidat aux concours ensad ensba Gobelins ensapc est selon moi celle ou celui qui est parvenu à se débarrasser de la vision d’autrui pour éclaircir la sienne, est arrivé au-delà des académismes, des effets spéciaux de son logiciel, à se refaire un œil naturel.

Je m’explique :

Lorsqu'ils débutent leur année prépa,  de mes jeunes radotent  les deux critériums auxquels les cours scolaires les ont formatés, à savoir : 1) l’éternelle & insoluble réflexion sur ce que serait le Beau Absolu, 2) le Goût Absolu Humain, auxquels s’ajoutent des cours de dessins obtenus par la technique de la forme-contour, la perspective par la géométrie, la forme fixe. C’est ainsi que ces jeunes pensent que a) que le dessin au trait s’obtiendrait par simple application d’une méthode mécanique  (sans fil à plomb, point de salut !), b) que la perspective se ferait également au cordeau, c) que le modèle vivant (cours de nu) devrait maitriser son pouls afin que ne tremble pas  le moindre muscle : le croquis fait fixement devant son objet tout aussi figé.

Cette leçon faite, également envers les personnes présentant le concours inp, voyons comment raser cette langue morte & contrairement à un devoir d’écolier obtenir un bon niveau plastique par l’unique ressource des jeux de plans, de matières, de lumières : la Vie.

a)      Les formes doivent être dessinées non par le contour (académique, figé, mort) mais par les vibrations & les contrastes des valeurs ou couleurs.

b)      La perspective doit s’exercer en dessin d’extérieur (même s’il fait froid & que cela oblige quelques étudiantes à revêtir d’épaisses doudounes qu’elles jugent insultantes à l'endroit de leurs silhouettes) et s’obtient par la compréhension du positionnement des volumes entre eux (avant plan, moyen plan, arrière plan), ajouté encore un fois aux vibrations des contrastes & couleurs, ajouté aux variations naturelles de la lumière du jour.

c)      Les matières doivent être dessinées, sculptées, selon l’expression qu’elles dégagent & leur essence morte ou vivante respectée. Comme je le dis souvent à mes étudiants(es) : si vous voulez être stylistes & créer une gamme de doudounes, faites-le en hiver, fenêtres grandes ouvertes ! Ayez froid tout en oeuvrant & votre vêtement aura alors  toutes les qualités que le futur acheteur est en droit d’en attendre !

koronin-ensba-ban-equi2.jpgLe dessin, la peinture, la sculpture, l’installation, la performance sont des vieux trucs ancrés dans les  moyens d’expressions de l’humain & dont l’origine remonte aux premières expériences des sensations humaines. Face à un œil qui ne voit que la lumière avec parfois des ombres indécomposées, sans toujours de précises colorations discernantes, il est utile d’user du sens tactile. En prépa inp sculpture ou arts du feu, je demande souvent à mes étudiants(es) de sentir la forme à reproduire sous leurs mains, d’en toucher les volumes. L’organe tactile arrive en soutien de l’organe visuel, le sens des formes n’en devient que plus évident. La transcription des contours nets ne se fait plus par le dessin-contour mais par les vibrations lumineuses, tactiles, tout comme l’onde sonore propage le son par vibrations & compréhension.
C’est voir la réalité des choses observées, créées dans l’atmosphère des formes, décomposées, réfractées, réfléchies par les êtres & les choses, en incessantes variations.

Photo Koronin : plastiques et verres sur meuble, prépa ensba, par Ban Huy.

A suivre…

PhM  (avec l’aide des enseignements d’un « très vieil ami » : Jules Laforgue, dont aucune leçon ne s’est encore démentie depuis « Mélanges posthumes » en 1883.)

Ps : l'Atelier vient de recevoir une invivation de la Galerie des galeries pour assister à la performance " La Parisienne", expo scénographique. Date à rapidement définir avec nos étudiants(es). Présence de étudiants(es) en prépa ensad ensba ensapc erba etc. vivement souhaitée, bien entendu !   

Commenter cet article