Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos Blog Koronin

Vous êtes dans le Blog des Koronin 2014, culture du dessin, de la peinture, & notre galerie d'Art contemporain en ligne. 

Ce Blog n’est pas un forum mais un espace privé de courtoisie qui vous renseigne de manière transparente sur nos activités professionnelles. Vos interventions engagent votre responsabilité. Vos commentaires sont modérés.Les photographies & vidéos présentées dans ce Blog respectent l’article 226-1 du code pénal français.

Toutes les photos & images présentes dans ce blog sont réglementées par la propriété intellectuelle - droits d'auteurs, par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle, articles L.121-1, L.122-1.).

©Les Koronin

Joindre Les Koronin

Les Koronin : tél & SMS (numéro non surtaxé) : 00.33.(0)6.74.04.76.82 - du lundi au vendredi de 9h à 18h (exceptés jours fériés). Ou en cliquant sur ce lien.

Publié par koronin


Samedi 26, les étudiants(es) de votre prépa Koronin sont invités par un ex-parent d’élève (promotion 2010) à venir au Salons prestigieux de Drouot-Montaigne (15 avenue Montaigne - 75008 Paris / Stand: L'Ecole d'Ecrivains) :

- les livres d'artiste d'Ania,
- le roman dédicacé de Pierre, Contretemps,
- les activités littéraires de l'Ecole d'Ecrivains.

LE SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011 DE 10 H00 A 19 H00.
RDV avec vos profs à 10h30, devant l'entrée.


                           Flyer-salon--1-.jpg

Extrait du premier livre de M.Pierre Guini:

« Tout le monde n’a pas la chance d’être juif. (Première phrase du livre)

Ainsi commence l’histoire de Nicolas Messika. Pendant la guerre des Six Jours, engagés dans la bataille de Jérusalem, Jean-Charles Perrier, Samy Katz, Maurice Sinaï et Nicolas Messika font le voeu de se retrouver au Ritz chaque année à la même date, le 7 juin très exactement. 

A travers le récit des trois premiers, c’est la vie de Nicolas Messika qui nous est racontée.

            Jean-Charles Perrier retiendra l’extraordinaire aventure du reporter perdu en plein cœur du Sahara. Ce reportage, « Le journal de Nourièl M. », aux confins de la folie vaudra à Messika de recevoir le prix Albert Londres pour la qualité humaine de son récit et la beauté des images qu’il rapporte. »

PhM

Retour site Koronin

Commenter cet article