Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos Blog Koronin

Vous êtes dans le Blog des Koronin 2014, culture du dessin, de la peinture, & notre galerie d'Art contemporain en ligne. 

Ce Blog n’est pas un forum mais un espace privé de courtoisie qui vous renseigne de manière transparente sur nos activités professionnelles. Vos interventions engagent votre responsabilité. Vos commentaires sont modérés.Les photographies & vidéos présentées dans ce Blog respectent l’article 226-1 du code pénal français.

Toutes les photos & images présentes dans ce blog sont réglementées par la propriété intellectuelle - droits d'auteurs, par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle, articles L.121-1, L.122-1.).

©Les Koronin

Joindre Les Koronin

Les Koronin : tél & SMS (numéro non surtaxé) : 00.33.(0)6.74.04.76.82 - du lundi au vendredi de 9h à 18h (exceptés jours fériés). Ou en cliquant sur ce lien.

Publié par koronin

Cette année, l'inp ouvre deux places en département peinture et trois en arts du feu. Nous accueillons quatre postulants en peinture et une arts du feu, qui nous vient des stages des ateliers de Sèvre.  

Comptons-nous réitérer le 100% de résultats positifs aux admissibilités de 2008 ?

Pourquoi pas ? Depuis le début de l'année, nos étudiant(e)s ont travaillé dix plâtres en dessin au trait, quatre natures mortes en ombres et lumières. Une seule une de nos étudiante, d'origine mexicaine, ne se sent pas encore suffisamment en phase avec l'histoire de France pour passer le concours et se propose déjà d'exécuter une seconde année.  

Pour "détente" avant les épreuves, nos étudiant(e)s copient au Louvre (photos à venir pour vendredi).

prepa inp koronin trait2010     inp-prepa-kor-anais.jpg inp prepa anais 3 copie-koronin-inp-0210.jpg
Photos Koronin : exercice de dessin au trait en 3h , copie en terre / copies aux  huiles sur toiles (dont trav vernis 06.8 ).

Rappel des dates du concours :


Épreuves d'admissibilité : les mercredi 24 et jeudi 25 février 2010,
Épreuves d'admission : à partir des mardi 27 avril 2010 et mercredi 5 mai 2010.


PhM.

Chacun des commentaires reçu passe par une période de validation de la part d'un modérateur. Nous vous rappelons que ce Blog n'est pas un forum. Il est régit par un esprit de cordialité.
Nous n'acceptons plus les commentaires en style SMS. Nous vous demandons à ce titre de faire attention à limiter vos fautes d'orthographe. Les commentaires anonymes, sur le ton de l'insulte, racistes, sexistes, homophobes, discriminatoires, menaçants, rancuniers, les informations relatives aux enfants ou aux données privées d'une personne, ou visant à volontairement mettre mal à l'aise les participants à ce Blog
sont systématiquement supprimés. Nous vous rappelons que, sur Internet, l'anonymat est tout relatif . Votre ordinateur possède une immatriculation que même une falsification d'adresse IP  ne saurait dissimuler (source : Gendarmerie Nationale). Vos propos engagent votre responsabilité. Koronin se réserve le droit de poursuites judiciaires par saisie du Procureur de la République.
 
 

Commenter cet article

popol71 21/02/2010 22:44


dix plâtres... fichtre ! vous malnenez les crayons ! 1 sur 5 aux admissions, pas énormes comme résultats mais honnête. de toutes façons, quand il n' y a que deux places...
question pour vous : vous mettez quels vernis sur les peintures vues dans l'article ?
cordialement


koronin 22/02/2010 17:20



Généralement, nous n’en mettons aucun. Il n’existe rien de plus agréable que l’huile brute. Mais, dans certains cas, nos étudiants se
plaisent à imiter les patines des originaux.


 


Il existe deux moyens d’imitation :


 


-         Les encaustiques frottées au chiffon de laine (ce qui va
légèrement abrasé les pâtes colorées et les lustrer), puis le dépôt à plat d’un vernis synthétique brillant, au spalter.


-         Une couche de Blinder au spalter, que vous laissez sécher
jusqu’à perte de sa caractéristique poisseuse, suivie d’une couche d’huile de lin (marque industrielle « Mieuxa », légèrement jaunie) répartie en maroufle sur l’ensemble du tableau,
apposée au rouleau cotonné. Vous pouvez ensuite empoussiérer l’ensemble afin de le vieillir avec un jet à l’aérographe, constitué de vernis synthétique Humbrol, dilué à 80%. Un « truc »
qu’on utilise régulièrement en maquettisme professionnel.


 


Cordialement,


 


PhM


 



mangroov 19/02/2010 11:33



ça fait 2 ans que je m'emmerde à passer le concours d'INP à chercherun cours compétent dans des ateliers publics/privés qui dans la majorité non pas changé. Mais le
concours INP lui a changé ; je pense que la diificulté est multipliée par 2. C'et quoi cette histoire de cours en copies au louvre ?



koronin 19/02/2010 18:19



Bonsoir, Mangroov.


 


Le concours d’entrée de l’inp est un examen national. Beaucoup de candidats pour peu de places.
Les cours, publics ou privés, ne sont certes pas exempts de défauts - comme toute structure. Peu évoluent parce que les bases plastiques à enseigner demeurent les mêmes, y compris si les
sujets de concours font aujourd'hui de plus en plus appel à votre culture générale et à vos capacités d'adaptations plastiques.  
Chacun d’entre nous à des responsabilités : l’enseignant met à votre disposition des outils pédagogiques dont vous vous en servez une fois seul devant votre examinateur, et ce dernier
juge en son âme et conscience si vous avez compris comment vous en servir ; en espérant qu'aucun des protagonistes de cette chaîne ne fasse preuve d' a priori !


 


Concernant la copie au Louvre :


Pour la deuxième année consécutive, nos étudiants ont obtenu du bureau des copistes le droit d'officier au musée. Il ne s’agit guère
de cours mais d’entraînement personnel et individuel à la copie en milieu « hostile », c'est-à-dire en public.


 


Ce droit à copier s’acquiert uniquement sur décision d’une commission de sélection, au regard d’un dossier individuel. Les dates de
copies sont fixées par le bureau, selon la disponibilité des tableaux choisis et des ouvertures de salles.


 


Cordialement,


 


PhM.  



Myriam 17/02/2010 22:33


Bonsoir,
Vous dites que 100% de vos élèves ont été admissibles en 2008, mais combien en 2009? Et finalement, combien d'élèves ont été admis? Avez-vous placé un ou des élèves l'an dernier à l'INP?
Jeter un 100% qui a eu lieu une fois, et qui de surcroît ne se solde pas par des admissions, n'est pas tellement représentatif...
Je cherche actuellement un moyen efficace de me préparer à l'INP, mais je vous trouve finalement assez confus, comme si vous noyiez le poisson.
Ne le prenez pas mal, c'est juste une méfiance acquise au cours de mes recherches...
Cordialement,
Myriam
 


koronin 18/02/2010 08:48



Bonjour, Myriam.


 


Je ne prends pas mal votre intervention, vous avez raison de souhaiter en savoir plus.
 
Koronin place chaque année au moins une étudiante sur une moyenne de cinq à
l’inp. En 2008, nos cinq candidates avaient  effectivement fait un score unique aux épreuves d'admissibilité - un résultat forcément difficile à assurer
chaque année.
  


En 2009, deux étudiantes sont allées aux admissions de l'inp pour une reçue + une au
MCRBC.  Nous avions été surpris par la réforme du concours de l'inp, nous étant basé sur les informations du site officiel encore deux mois avant les examens. Je ne m'en suis pas
caché, je l'ai écris dans un précédent article. 
Je pense d'ailleurs être le seul cours à l'avoir reconnu.

Chose singulière, mon étudiante au MCRBC est revenue  à l'atelier début janvier préparer le concours du DMA. 

Il apparaitrait que mes méthodes d'enseignement - pourtant non-formalistes - satisfassent également aux exigences de la Chancellerie des université et de l'unef puisque
celles-ci nous ont accordé leur confiance. Mais vous restez libre de considérer que ces infos ne vous satisfassent pas.


 


Cordialement, avec mes vœux de réussite dans vos recherches…


 


PhM.